Applications Cliniques

Applications Cliniques

Des défis permanents pour une meilleure qualité d’image et une dose de rayons X plus faible grâce à la technologie de traitement de l’image.
FUJIFILM cherche en permanence à améliorer la qualité des images et à réduire les doses de rayons X pour les appareils de mammographie en utilisant ses technologies propriétaires de traitement de l’image.
Grâce à des innovations technologiques de pointe, nous nous efforçons continuellement d’améliorer la qualité de nos appareils de mammographie en termes de qualité d’image
et de réduction de la dose.

EDR Advance

EDR Advance

EDR Advance détecte la glande mammaire, le muscle pectoral et la ligne de peau.

La gamme dynamique de la région du sein, à l’exception du muscle pectoral, est mesurée.

EDR conventionnel

La gamme dynamique de la zone du sein est mesurée par l’analyse de l’histogramme.

EDR Advance: L’impact de la position du patient est limité

EDR Advance

La DRC est automatiquement ajustée, optimisée pour chaque gamme dynamique de sein, ce qui modifie la DRC et la MDE sur chaque image.

EDR Conventionnel

Ajustement automatique à un degré constant de DRC, quel que soit le type de sein.

2ème avantage: Pas de saturation sur les images à fort contraste quel que soit le type de sein.

MFP - Multi Frequency Processing

Traitement de la gradation

Des courbes de gradation (t/u) sont appliquées afin de réaliser un contraste élevé à l’intérieur et à l’extérieur de la glande mammaire.

Traitement des fréquences spatiales

La fréquence spatiale est augmentée de sorte que la structure et la lésion du sein sont visibles, même sur les moniteurs, où la netteté est inférieure à celle des films.

Dynamic Range Control (DRC)

Le contraste élevé est réalisé sans saturation.

 

 

 

 

 

ACM & ISC

Le matériau de l’anode du tube à rayons X de l’Innovality est composé de tungstène (W) à 100% car des études ont montré qu’un tube à rayons X en tungstène permettait de réduire la dose.

En Europe, le tube à rayons X au tungstène est largement utilisé et accepté.

Mais, dans certains pays, le tube à rayons X au tungstène n’est pas utilisé en raison de son image moins contrastée.

ISC provides diagnostic tungsten images with high image quality and contrast similar to Mo.

L’ISC fournit des images diagnostiques au tungstène avec une qualité d’image élevée et un contraste similaire à celui du Molybdène.

Notre technologie de traitement d’image pour détecter et analyser correctement la glande mammaire a abouti à la technologie ISC.

Adaptive Contrast Management » traite les densités locales en imagerie dynamique.

FSC

La technologie FSC analyse les images exposées en utilisant l’intelligence artificielle. Cette technologie offre des images de haute qualité en permettant une reconnaissance des structures mammaires et en optimisant la netteté et le contraste des structures fines (telles que la glande mammaire et les calcifications) en parfaite corrrélation avec l’interprétation des mammographies. Simultanément, le bruit est supprimé, pour permettre une exposition à faible dose.

Reconnaissance de la  forme des structures

En utilisant les informations sur la glande mammaire et les calcifications contenues dans les images, la technologie FSC reconnaît des modèles structurels complexes dans chaque pixel tels que des lignes droites, courbes et croisées qui sont créées avec des valeurs de pixels similaires. Sur la base des modèles structurels reconnus, la netteté/contraste sont améliorés pour les structures et les lésions normales du sujet, tandis qu’elle prévient l’augmentation du bruit en diminuant les informations dans lesquelles des valeurs de pixels aléatoires sont localement existantes. La reconnaissance des formes structurelles est exécutée avec une technologie permettant de reconnaître des structures proches de celles du corps humain.

ISR

BDM

Dynamic Visualization II

Nous fournissons une densité optique constante du tissu glandulaire et adipeux pour tous les types de seins.

Nous fournissons une densité optique constante du tissu glandulaire et adipeux pour tous les types de seins.

  • Le contraste des seins épais et, ou, denses est amélioré.

Fournir un contraste élevé sans saturation.

  • Il est possible de personnaliser un paramètre de contraste élevé.

Avec Dynamic Visualisation II, l’ensemble du sein peut être analysé avec un meilleur contraste et sans saturation.

  • Le réglage WW/WL est inutile.

Dynamic Visualisation II permet de voir les calcifications dans le tissu glandulaire.

Dynamic Visualisation II améliore en outre les images denses du sein, de sorte que la lésion dans le tissu glandulaire peut être vue.

Technologie d’acquisition

   
Anode/filtration W/Rh, W/AI
kV  22kV~49kV
Puissance du Générateur Max 7kW
Tube Max 200mA
mAs  Large focus: 2 to 600

  • Les tubes en tungstène sont préférés au molybdène uniquement parce que la dose peut être considérablement réduite. Environ 40% de moins que le molybdène traditionnel
  • Mais les énergies plus élevées réduisent le contraste radiographique
  • Le contraste radiographique est également affecté par l’épaisseur du sein comprimé.
  • 2 cm d’épaisseur, soit 20 % de plus que la moyenne
  • 10 cm d’épaisseur 20% de moins que la moyenne
  • Une variation de ± 20% du contraste correspond à une augmentation ou une diminution relative de ± 50% de la dose
  • Le choix optimal de la qualité du faisceau est différent selon les seins
  • Une augmentation du contraste se fait au prix d’une augmentation de la dose et vice versa.

Importance clinique/ Qualité

  • Une anode au tungstène permet de réduire la dose par rapport à l’utilisation de molybdène (~40%)
  • Mais il en résulte une réduction inhérente du contraste
  • Le traitement ISC (Image based Spectral Conversion) de Fujifilm permet d’obtenir des niveaux plus élevés de contraste inhérent au tissu mammaire, comme c’est le cas avec le molybdène (en particulier pour les petites épaisseurs), tout en bénéficiant d’une dose plus faible en tungstène.
  • Un renforcement du contraste plus naturel
  • Détecteur au sélénium amorphe
  • Pixel hexagonal (Close Packing)
  • Image de 50 µm
   
Technologie d’acquisition a-Se + TFT (Hexagonal Pixel)
Taille du détecteur 24×30cm
Taille du pixel de l’image 50/100/150 µm
Résolution de l’image – 20 pixel/mm
– 10 pixel/mm
– 6,7 pixel/mm
    • Images 50µm avec utilisation de l’HCP: Hexagonal Close Packing TFT


Les pixels hexagonaux permettent de collecter plus efficacement les informations dans les espaces interpixels

Importance clinique / Qualité

  • Meilleure capture des rayons X avec la couche a-Se (développée par FUJIFILM), pour une réduction de la dose
  • Représentation plus précise des détails grâce à l’acquisition directe et au pixel hexagonal
  • Pixel image 50µm (pixel d’acquisition 68µm)

Pixel de 50 microns

AEC intelligente (iAEC)

  • Analyse de la forme et de la construction des seins par les données des pixels

Pertinence clinique / Qualité

  • Dose constante pour les différents types de seins (graisseux, glandulaires, implants)
  • Les variations de morphologie et de positionnement des seins sont compensées pour maintenir des expositions constantes
  • Réduction de l’intervention de l’utilisateur sur la dose pour les examens difficiles (c’est-à-dire les implants)
  • Amélioration du flux de travail pour le manipulateur

Technologie innovante

Importance/qualité clinique

  • Haute confiance diagnostique:
    • Évaluation globale des seins
    • Comparaison avec les antécédents (2D/3D)
  • Flux de travail et soins aux patients:
    • Une seule compression
    • Acquisition rapide
  • Optimisation des doses:
    • Une seule acquisition requise

Technologie innovante – Compression

  • Plus de 40 % des femmes qui ne se présentent pas aux rendez-vous de mammographie de dépistage confirment que la douleur en est la cause principale
  • On peut facilement en déduire que pour la plupart des femmes, la douleur est directement liée à la compression appliquée au sein lors des examens mammographiques
  • Étant donné qu’il n’est pas possible d’éliminer la compression mammaire, plusieurs avancées ont été récemment réalisées par les fabricants, afin d’améliorer le confort des patients tout en maintenant une compression et une position adéquates des seins

“Fit Sweet” Palettes de compression adaptatives

  • Palettes de compression adaptative sur 3 axes
  • Réduisent la douleur dans les zones sensibles (paroi thoracique)
  • Encapsulent le sein au lieu de le repousser

Fonctionnalité Comfort Comp*

  • Utilisation de l’effet « hystérésis » pour réduire l’inconfort pendant l’examen
  • La force de compression est réduite avant l’exposition
  • L’évaluation clinique ne fait état d’aucun changement dans la DGM ou la qualité image
  • Les réactions des patients sont positives

Importance clinique / Qualité

  • Amélioration de la répartition de la force de compression sur la poitrine
    • Amélioration de la qualité
  • Réduction de l’inconfort au niveau du bord de la paroi thoracique, ce qui réduit les mouvements et le flou
    • Qualité image améliorée et diminution des rappels techniques
  • Amélioration de l’expérience patient
    • 70 % des femmes ont déclaré avoir diminué leur douleur grâce à la pelle souple Fit Sweet
    • 67% des sujets qui ont ressenti une douleur estiment qu’elle a diminué avec Comfort comp

Technologie innovante – Mesure de la densité mammaire

La station AWS de l’Innovalitypermet de mesurer la densité mammaire de deux façons:

  • Sein entier (BI-RADS Ed.4 [1-4])
  • Zone glandulaire seule (BI-RADS Ed.5 [a-d])

Importance clinique / Qualité

  • Indique la nécessité éventuelle d’une imagerie complémentaire
  • Fournit une meilleure analyse des facteurs de risque liés au cancer du sein
  • Certaines données suggèrent que la densité mammaire est l’une des plus grandes, sinon la plus grande, cause de l’échec du dépistage mammographique pour détecter le cancer.
  • Cancer du sein détecté dans l’intervalle suivant une mammographie négative

Technologie innovante- CEDM – Contrast Enhanced Digital Mammography

  • L’angiogenèse est un processus normal et vital dans la croissance et le développement.
  • Toutefois, elle constitue également une étape fondamentale dans la transition des tumeurs de bénignes à malignes
  • L’IRM du sein dépasse les limites de la mammographie et de l’échographie en ce qui concerne la détection de la néo-angiogénèse
  • Sensibilité 94%
  • Spécificité 60-70%
  • Problème d’accessibilité
  • Coût
  • Contre-indications

Website Information

Espace professionnels de santé

Merci de votre visite sur le site de Fujifilm.

Le contenu de cette page est destiné aux professionnels de santé ou équivalent.
Veuillez confirmer que vous êtes un professionnel de santé.